Mutuelle : Un accord en vue ?

mutuelle

Alors que la nouvelle loi sur les contrats dit « responsable » sera applicable à compter du 1er janvier 2016, la direction centrale à Paris a décidé de négocier un seul contrat avec un seul « prestataire » pour tous les sites en France.  


Avec comme orientation de travailler avec une mutuelle, harmonie et ou ADREA.

Participaient à ces réunions, les RH de tous les sites, les secrétaires CE des sites et les coordinateurs syndicaux.

C’est dans ce cadre là que la CGT a participé à ces réunions sur le prochain contrat mutuelle.

Nous arrivons au bout des discussions, début septembre, une négociation sur la participation employeur va se dérouler à PARIS.

Quand au choix de la mutuelle, la direction a tranché, ce sera ADREA, justifiant ce choix par les économies engendrées.

LA CGT, avait demandé la présence d’une antenne locale

ADREA n’a pas d’antenne sur l’Aveyron, nous avons donc protesté auprès de PARIS, la direction accepte de mettre en place un contact sur site durant le premier trimestre puis ensuite cela sera rediscuté en fonction de la situation.

Nous espérons que ce choix de passer par une mutuelle absente du territoire ne se déroulera pas aussi mal que la gestion sur site des distributeurs à boissons.

Le sujet est trop grave pour devoir changer à nouveau de prestataire dans 3 ans.

La CGT a donc « alerté » la direction sur ce point et sera très vigilante la dessus.
La mise en place d’un contrat retraité.

Courant septembre, nous devrions discuter dans le détail du contrat retraité, alors que jusqu’à présent les nouveaux retraités se retrouvaient seuls sur le marché.

Avec une baisse de prés de 30 % de son revenu, le retraité doit également régler une cotisation mutuelle pouvant aller jusqu’à 100 €/mois.

la CGT veux donc qu’à l’occasion de cette négociation, nous mettions en place un contrat pour tous les retraites BOSCH France (qui souhaiterons y adhérer) .

C’est pourquoi la CGT a lourdement insisté pour qu’il y ait un contrat retraité avec une tarification adaptée au budget du retraité BOSCH.

ADREA travaille sur une base de contrat autour de 60-65 €.

La CGT tient tout particulièrement à ce sujet.

Quelles garanties ?

Globalement, nous devrions avoir le niveau de garanties du contrat actuel (R-BOSCH FRANCE) avec option.

Quel coût ?

Le coût devrait donc être très proche de la cotisation actuelle avec option.

En 2015, 70% des salariés ont pris l’option.

Coût actuel avec option

Isolé =60 € Famille=150 €

Coût 2016 :

tarif
tarif
PMSS = Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (3170 € en 2015)

Quel financement ?

Jusqu’à présent la participation RBFR de la direction était de + de 70 %.

Nous allons discuter de ce point le 02 septembre à st Ouen.

Attendu que la direction justifie du choix d’une seule mutuelle par des économies d’échelle, nous demanderons que cela se vérifie pour l’ensemble des salariés avec une baisse des cotisations, sinon à quoi tout cela sert-il ?

La mise en place d’un fonds de solidarité de 0.5%du montant de la cotisation. il permettra de couvrir des besoins spécifiques (lourds) et devra également être abondé.

La mise en place de ce fonds nous parait être une excellente démarche.

Que deviennent les anciens contrats retraités Bosch rodez ?

Il ne devrait pas y avoir de changement significatif au niveau de la cotisation.

Lors d’une réunion en juillet avec santé-vie, nous avons appris que nous aurions une nouvelle proposition tarifaire d’ici fin septembre.

Une réunion avec l’ensemble des retraités (d’avant 2010) sera organisée afin de faire le point sur le futur contrat.

Le CE continuera t-il à participer à ce contrat, 50.000€ par an pour 461 adhérents.

L’arrêt de la collaboration avec santé-vie sur rodez est pour nous source d’inquiétude, c’est pourquoi nous avons insisté sur une présence locale d’ADREA, cela sera-t-il suffisant ?

La mise en place d’un contrat retraité au niveau national nous parait être un point très positif.

Au travers de ces négociations, on peut aussi vérifier le désengagement de la sécurité sociale.

Nous vous informerons courant septembre .

La direction organisera sur l’ensemble des sites en France des journées d’information avec ADREA.

Page d’information complémentaire santé