BOSCH Venissieux : MAIS QUE FAIT LE BOARD ?

logo-bosch

Ce jeudi, la direction nous a réuni pour nous transmettre la réponse officielle de DC-MA (division Mobile de Bosch Rexroth) à nos interrogations sur l’avenir du site lors de nos entrevues du 7 octobre avec Mr Meier et Von Hebel d’une part et avec Mr Distler et Krussman le 15 octobre.

Nous vous la transmettons en direct :

La présentation et les questions ont été, entre-temps, partiellement discutées au sein de la direction de DC-MA.

Les progrès significatifs dans les indicateurs de performance opérationnels (ppm, AE2, LLT) et de réductions de coûts (TM@DC) ainsi que l’introduction de nouveaux produits (famille RS et THE) par l’ensemble des collaborateurs de Vénissieux sont très utiles et apportent une contribution positive au redressement de DC-MA.

Comme nous l’avons déjà expliqué le 7.10 à Vénissieux, l’accent est mis actuellement sur les discussions avec les Représentants du Personnels des sites allemands.

Vénissieux doit cependant fournir, du point de vue actuel, une contribution significative au redressement de DC-MA. Nous ne savons pas encore quelle orientation sera donnée au site de VxP. Nos réflexions ne sont pas encore terminées mais nous entretenons toujours un dialogue étroit avec RBFR.

En attendant, la direction de DC-MA demande à tous les salariés de Vénissieux ainsi qu’aux autres salariés des sites DC-MA :

– de continuer à travailler de manière active à l’introduction sur le marché de nouveaux produits pour renforcer les relations commerciales avec nos principaux clients et les persuader de la bonne qualité des produits.

– d’améliorer les indicateurs de performance opérationnels ainsi que l’optimisation de nos coûts pour fournir une contribution importante au redressement de DC-MA tout en conservant une attitude proactive.

La direction de DC-MA remercie expressément les Représentants du Personnel pour leur volonté d’un dialogue social constructif ainsi que pour la qualité des échanges lors de la réunion avec Messieurs Von Hebel et Meier.

Mais comme vous le voyez, cette belle réponse n’est pas du tout celle que l’ensemble des salariés de DSI attendaient ! Entre temps, nous avons appris le 27 octobre qu’un de nos fournisseurs a reçu une commande importante pour le site de Bursa de 25.000 tiroirs pour des distributeurs de génération SX10/12 qui à ce jour sont uniquement produits à Vénissieux !

Nous avons interrogé notre Direction qui n’a pu nous fournir des explications et déclare ne pas être au courant de ces agissements. Qui, dans le groupe, s’amuse à commander un tel volume de pièces et pourquoi ?

Des questions se posent. Bursa possède une ligne de montage du type ASX04 qui permet, en théorie, de monter du SX 14 mais aussi, moyennant de l’outillage, du SX 10 et du SX 12. Par contre, elle n’a pas de banc auto compatible avec ces produits, il faudrait les tester en manuel. Y a-t-il des commandes pour des corps de SX 10 /12 ?…

Nous savons que Bursa n’est pas chargé, les commandes du Brésil et d’Angleterre pour Caterpillar sont en nette baisse. Ce fait précis nous interpelle sérieusement et il s’oppose frontalement aux valeurs Bosch que nous voyons, encore une fois, bafouée.

L’ensemble des organisations syndicales a envoyé hier après-midi un courrier à Mr Hoffmann (responsable DC-MA) avec en copie l’ensemble des membres du Board de Bosch, des responsables de Bosch France et des secrétaires des comités européens Bosch et Bosch Rexroth d’IG Metal.

Ce courrier demande une fois encore une réponse de Mr Hoffmann à nos questions sur l’avenir de Vénissieux et quel objectif il nous fixe et surtout des explications sur cette commande abracadabrantesque ainsi que l’arrêt immédiat de ce processus de délocalisation camouflée.

Nous avons réaffirmé que cette annonce contraire aux valeurs Bosch n’a fait que déstabiliser l’équipe qui se bat chaque jour pour gagner de nouveaux projets et faire progresser le site. Il est incompréhensible que de telles décisions soient prises sans concertation avec la Direction du site ni avec les partenaires sociaux.

Il a fallu intervenir rapidement afin de toucher des personnes qui ne se croisent pas souvent dans l’année. Aujourd’hui a lieu une réunion entre le board de Bosch et le board de DC-MA afin de discuter de la stratégie adoptée vis-à-vis des sites allemands de DC-MA et nous pensons que ce sujet va surement être évoqué ce jour.

Nous attendons une réponse rapide et nous nous réservons le choix dans l’action à suivre.

Vos élus CGT, CFE-CGC et FO  Vénissieux

le 30 octobre 2015