Un Moment Sans Gloire !

bougiesMaintenant que les festivités sont terminés dans l’atelier des bougies, la CGT souhaite s’exprimer sur les derniers “événements” ayant eu lieu dans cette fabrication.

Concernant les festivités justement, pour marquer les 50 ans de la fabrication des bougies, le sentiment général qui était perceptible était LA DECEPTION !!!

Et la phrase qui revenait le plus était TOUT CA POUR CA ?

En effet, depuis 50 ans cette fabrication a énormément évolué, nouvelle organisation de travail, agrandissement de l’atelier, objectifs de production élevés, effectifs en baisse, démarrage de nouveaux produits (GCS, GLP5, FLEXSTART) chaque fois les salariés de ce secteur se sont adaptés et ont fait les efforts demandés.

Pour la CGT les anciens salariés et les actuels méritaient donc mieux qu’un rebut, même gravé, pour cet anniversaire !

Dernièrement, un papier anonyme a circulé dans cette fabrication et fait le tour de l’usine. Nous ne nous étendrons pas sur le contenu, ce n’est pas notre rôle. Par contre nous pensons que la forme n’est pas appropriée et ne réglera en rien les problèmes qu’il y a dans cette fabrication.

Au contraire, celui ou celle qui a fait ce papier, hormis le fait de s’être fait plaisir, créé suspicion et méfiance dans l’atelier pouvant entrainer quelques dérapages…

C’est pourquoi, la CGT, demande l’organisation d’une ‘’’table ronde’’ avec la Direction, le Responsable de la fabrication des bougies et l’ENSEMBLE des organisations syndicales et non pas une seule comme cela vient de se faire.

Ceci permettrait à tout le monde de s’exprimer, de mettre les choses sur la table, de pointer les dysfonctionnements et surtout de proposer des solutions pour un meilleur fonctionnement dans lequel TOUT le monde se retrouvera.

Pour la CGT cela doit se faire rapidement pour ne pas laisser pourrir la situation.

On vient encore de le constater, mais la communication n’est vraiment pas le point fort du responsable des bougies. Après tous les commentaires, les remarques, les rumeurs (primes attribuées à certains), la frustration, tout cela liée à la cérémonie des 50 ans des bougies, ainsi qu’après le récent incident arrivé, RIEN ! SILENCE RADIO de ce Responsable !!!!!

La CGT considère que ce silence n’est pas normal et qu’il y aurait dû avoir une intervention et une communication de celui-ci, orale ou écrite, afin de ramener un peu de sérénité dans son atelier. DOMMAGE !

Enfin, nous finirons en rappelant à nos collègues de SUD, qu’avant de s’autoproclamer, portes paroles des salariés des bougies, il faut avoir consulté et être désigné comme tel par les
salariés.